Mer rouge et Golfe d’Aqaba dans l’évolution du droit international
Publisher: 
Institut des études palestiniennes
Publication Year: 
1967
Language: 
French
Number of Pages: 
65
Abstract

1ère édition publiée par la Société égyptienne de droit international, 1962.

La mer Rouge se situe entre l’Afrique et la péninsule Arabique. Au sud, la mer Rouge communique avec l’océan Indien par le détroit de Bab-el-Mandeb et le golfe d’Aden. Au nord, elle se partage en deux golfes séparés par la péninsule du Sinaï: à l’ouest, le golfe de Suez (qui communique avec la Méditerranée par le canal de Suez) ; à l’est, le golfe d’Aqaba.

Le golfe d’Akaba est bordé par quatre pays riverains: l’Egypte, la Jordanie, l’Arabie Saoudite, et Israël. Son statut légal a donné lieu à de longues discussions et, malgré l’opposition des pays arabes qui voulaient qu’il soit considéré comme une "baie historique", il est assimilé maintenant à des "eaux internationales" auxquelles on accède par un détroit, celui de Tiran, doté lui aussi du statut international. Ces définitions, et la libre circulation des navires israéliens dans le canal de Suez, a donné à Eilath une importance nouvelle accrue par l’oléoduc Eilath-Haïffa, alimenté par le pétrole iranien.

Rabbath rappelle l’évolution historique de la mer rouge dans le droit musulman avant de s’addresser à l’historique du golfe d’Akaba. Il discute de la question du blocus égyptien contre Israël et de la libre navigation dans le canal de Suez et le golfe d’Akaba, soulevé au Conseil de Sécurité en 1954. Tout cet ensemble reflète la fragilité des situations liées au problème palestinien et à la tension israélo-arabe.

Read more