Israël au Liban, la fin de 30 ans d'occupation?
Publisher: 
Institut des études palestiniennes
Publication Year: 
2000
Language: 
French
Number of Pages: 
92
Abstract

Que fera le Liban si Israël se retire? Que feront les responsables de ce pays confrontés à une question dramatique, celle de perdre l'occasion d'un retrait inconditionnel d'Israël du sud sans pour autant gagner un retrait inconditionnel d'Israël du Golan? Et que faire si Israël qui, après avoir répété qu'il n'avait pas de problème de frontières avec le Liban, commence à poser la question de leur tracé, se retire unilatéralement et les modifie unilatéralement? Que fera la Syrie si Israël se retirait du Liban sans qu'un accord ait été conclu entre elle et l'Etat juif? En d'autres termes, la Syrie serait-elle dans l'impasse si Israël se retirait du sud-Liban avant que les Etats-Unis aient réussi à trouver une porte de sortie satisfaisante tant pour elle que pour Israël? Et si une telle impasse apparaissait, comment s'y prendrait la Syrie pour s'en dégager? La résistance islamique poursuivra-telle ses actions sur le territoire israélien, cette fois? La Syrie mettra-telle plutot en action d'autres résistances, palestinienne ou libanaises? Israël, dans le cas où les actions militaires continueraient contre lui, exécuterait-il ses menaces uniquement contre le Liban? Contre le Liban et la Syrie? Et, dans ce cas, serions-nous à la veille d'une nouvelle guerre? Une telle guerre est-elle aujourd'hui possible dans la région? Que signifie pour Israël le "redéploiement" avant le mois de juillet 2000? Est-ce une injonction faite à la Syrie de revenir à la table des négociations en acceptant les conditions israéliennes? Israël abandonnera-t-il effectivement la bande de sécurité pour revenir aux frontières internationales? En d'autres termes, Israël est-il sur le point de modifier la politique sécuritaire qui est la sienne depuis la fondation de l'état? Israël pourra-t-il se retirer jusqu'à la frontière internationale sans le faire dans le cadre d'un accord et entériner ainsi la première défaite militaire qui lui aurait été infligée dans son histoire? Quel sera le sort de la milice libanaise qui collabore avec l'occupant? Le Sud retrouvera-t-il le calme alors que le Golan demeurera occupé? Ou bien la guerre continuera-t-elle, d'autres groupes partisans de la Syrie se joignant à la résistance islamique? L'ensemble de ces interrogations demeure légitime.

ABOUT THE AUTHOR

Mahmoud Soueid is the Senior Advisor of the Institute for Palestine Studies (IPS) and editor in chief of Majallat al-Dirasat al-Filastiniyah. He was General Manager of the Institute from 1982 to 2015.

Read more