Un caricaturiste face à l'absurde
Abstract: 

Il existe aujourd'hui en Algérie trois caricaturistes célèbres : Slim et Dilem, qui publient leurs dessins respectivement dans <i>Le Matin</i> et <i>Liberté</i>, deux journaux en français, et Abdou Abdelkader, alias Ayyoub, qui publie dans le quotidien en arabe <i>al-Khabar</i> (l’Information), le plus lu des trois.
L'emplacement qu’occupe quotidiennement le dessin d'Ayyoub dans le journal arabe le plus diffusé en Algérie constitue le dernier exutoire pour le citoyen de base puisqu'il aborde avec beaucoup d’audace les problèmes quotidiens des gens, les sujets brûlants, la liberté d'expression, etc.<br>Les intellectuels algériens considèrent ce carré que remplit la plume d'Ayyoub, comme la colonne de l'opinion quotidienne libre qui exprime avec le plus d'éloquence la conscience de l'Algérien. Si on lit aujourd'hui <i>al-Khabar</i> en commençant par la dernière page, c'est à cause d'Ayyoub, devenu un phénomène quotidien incontournable.

Read more