La déportation des 417 Palestiniens vue par la presse israélienne
Abstract: 

“La déportation de plus de 400 Palestiniens par le gouvernement d’Yitzhak Rabin aurait, selon un sondage largement cité, recueilli l’approbation de 91% des Israéliens. Il est permis de douter de la crédibilité de ce sondage, pour au moins deux raisons principales. La première est que ce pourcentage extrêmement élevé signifierait que les citoyens arabes d’Israël, serait eux aussi, largement favorables à la déportation de Palestiniens ! La seconde est que les ministres du parti de gauche Meretz, qui ont participé à la décision, se sont immédiatement trouvés en porte-à-faux avec leur base électorale, qui leur reproche amèrement d’avoir trahi les principes qu’ils s’étaient engagés à défendre.<br>Ce choix d’articles parus dans la presse israélienne dans les jours qui ont suivi la déportation ne constitue qu’une petite partie des dizaines de commentaires, d’entretiens et de pamphlets qui ont été publiés au cours de la même période et qui, dans leur grande majorité, expriment une profonde déception à l’égard de la gauche israélienne. Après avoir longtemps prétendu qu’il leur fallait composer avec les réflexes sécuritaires de leurs sympathisants, les dirigeants de Meretz apparaissent aujourd’hui, bien au contraire, comme un frein à l’expression véritable de leur base, plus soucieuse qu’eux du respect des droits de l’homme.”

Read more