Démocratie des uns, destin des autres
Abstract: 

L’article comprend les réflections personnelles de Simone Bitton, intellectuelle juive résidente à Paris. A l’occasion de son séjour en Israël dans le but de valider son vote de citoyenne pour les élections parlementaires de novembre 1989, Bitton nous fait part de son expérience. Une expérience qui en effet constitue un repère important dans l’esprit de la démocratie, dite fondatrice de cet état juif. La démocratie pour le peuple et l’état juif exclusivement reste un paradoxe que la politique juive s’efforcé de maintenir au détriment des Palestiniens. L’auteur met cela en évidence via son témoignage des campagnes électorales et l’expérience de son droit de vote israélien. Elle nous engage dans le discours de la coexistence arabo-israélienne au niveau individuel, et quotidien ainsi qu’ au niveau de la rhétorique politique de cette intrigue qu’est le conflit israélo-palestinien. Submergée par les propagandes politiques des différents partis, Bitton expose l’embarras du choix des voleurs israéliens. Entre les pertes de la gauche et la droite, elle essaie d’élucider leur choix. Pourquoi le Likoud remporte-t-il les élections ? L’auteur révèle la compétition fiévreuse des partis, accentuée par l’intifada de 1987, un course où la peur et 19 menace donnent le l’élan aux candidats politiques.

Read more