"Je ne reviens pas, je viens" Mahmoud Darwich s'entretient avec Helit Yeshurun
Abstract: 

Cet article présente un entretien que le poète palestinien Mahmoud Darwish a accordé à la revue israélienne <i>Hadarim</i>. Les deux thèmes principaux abordés dans cette conversation sont l’identité de Mahmoud Darwish en tant que poète et son identité en tant que Palestinien ; bien entendu les deux étant inexorablement liés. Ce lien qui revient tout au long de l’entretien est celui de la dialectique entre le passé et le présent sur laquelle justement repose son travail ainsi que son identité nationale. « Si j’avais mûri sans l’enfant turbulent qui vit en moi, je n’aurais pas pu être poète » dit-il. Aussi, après avoir vécu plus de dix ans à Paris celui-ci dit qu’il « vient » et non pas qu’il « revient » au monde arabe faisant allusion encore une fois à la douloureuse tension entre passé et présent. Dans cet entretien, le lecteur fait un parcours des poèmes avec le poète lui-même, qui met au clair plusieurs conceptions et ainsi rétablit la distinction subtile, qui lui est souvent niée, entre le poète et le Palestinien.

Read more