Le pillage de l'eau dans les territoires occupés
Abstract: 

Dillman affirme que les mesures et les agissements israéliens concernant les ressources hydrauliques dans les territoires occupés violent un certain nombre de conventions internationales ainsi que des résolutions et déclarations des Nations unies. Ces agissements sont bénéfiques pour Israël : a) Israël fait face à un déficit potentiel en eau, donc il doit détourner de l’eau du secteur agricole vers la consommation domestique, ou alors se tourner vers d’autres sources; b) la politique de l’occupation rend l’autonomie des territoires plus difficile, et elle donne à Israël l’accès à de nouvelles ressources hydrauliques; c) les moyens utilisés assurent la domination économique des Israéliens sur les Palestiniens, augmentent la dépendance des territoires occupés à l’égard de l’économie israélienne et procurent des bénéfices directs au capital et au travail juif.
Cette politique de domination économique est liée à celle de l’expropriation des terres par les Israéliens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Read more