1949 : La conférence de Lausanne ou les limites du refus arabe
Abstract: 

Le mandat de la Commission de conciliation des Nations unies pour la Palestine, créée par une résolution du 11 décembre 1948 de l’Assemblée générale avait pour mission la transition des armistices de 1949, qui avaient un caractère strictement militaire, à une paix définitive. Son activité culmina avec l’organisation d’une conférence à Lausanne (27 avril – 15 septembre 1949).
Divers facteurs ont contribué à l’échec de cette paix : l’un des plus fréquemment invoqués est le refus arabe. Cette étude précise les limites de ce refus, et montre la part des hésitations américaines et de la détermination israélienne dans cet échec.

Read more