Hypocrisies : Du bon usage du révisionnisme
Abstract: 

Les crimes des sionistes en Palestine et au Liban n’atténuent en rien les atrocités nazies, pas plus que celles-ci ne peuvent justifier ceux-là. Au-delà de la discussion sur les quantités et les qualités respectives des massacres (d’où l’importance des chiffres, car le plus gros massacre gagne à sa victime – pardon, aux héritiers et porte-parole de la victime, ses «ayants droit» – une indulgence qui peut même s’exercer rétroactivement), il y a en effet l’inacceptable postulat qu’un meurtre pourrait légitimer l’autre, pourvu que ce dernier puisse être considéré comme «moins grave».
Cet article a été publié dans la REP, n° 26 hiver 1988).

Read more