Des élections à haut risqueLes scrutins du 29 mai, significations et conséquences
Abstract: 

Les élections du 29 mai 1996 donnent une voie divergente à la politique de paix de Rabin et Péres avec le Likoud en tête du nouveau gouvernement. Dans son article, l’auteur atténue la victoire du Likoud en pointant que le nouveau mode de scrutin, l’assassinat de Rabin, ainsi que la pauvre campagne électorale de la gauche, lui ont pavé le chemin de la réussite. C’est grâce à la coalition de droite que le Likoud remporte la majorité parlementaire et due à des critères de personnalité individuels que le charismatique Nétanyahou décroche la place de premier ministre face au vieux Péres. De la sorte, l’auteur réfute la présomption générale que le peuple Israélien ce place fermement derrière le leadership du Likoud de droite. De plus, il dénonce les éventuelles décisions de Netanyahou qui mèneront à gâcher toutes tentatives de résolution entre les Arabes et les Israéliens. Ainsi, il s’adresse au peuple d’Israël à empêcher les conséquences désastreuses du gouvernement élu par le biais d’un <i>rapport de force : local, régional et international </i>.

Read more