Itinéraires de Paris à Jérusalem : la France et le conflit israélo-arabe (Tome 1 : 1917-1958)
الناشر: 
Institut des études palestiniennes
سنة النشر: 
1992
اللغة: 
فرنسي
عدد الصفحات: 
294
نبذة مختصرة

La France n'a cessé au XXe siècle d'être confrontée à la question de Palestine. Puissance impériale, son rôle fut loin d'être négligeable dans la genèse du conflit israélo-arabe. Ramenée aux dimensions d'une puissance moyenne, elle n'en a pas moins continué de peser sur l'évolution de ce conflit, parfois de manière décisive. Itinéraires de Paris à Jérusalem décrit les séquences successives de cette politique depuis la Première Guerre mondiale jusqu'à la crise du Golfe. Ecrit par deux historiens arabes, il en retrace les métamorphoses et recherche à en retrouver les constantes. Il s'efforce, à chaque fois, de la situer dans son contexte régional et international, mais aussi d'en préciser les enjeux sur la scène intérieure française et d'éclairer les motivations idéologiques de ceux qui ont eu à la conduire ou à l'influencer. Qu'il s'agisse du Quai d'Orsay ou des partis politiques, des élites intellectuelles ou des institutions juives, tous les acteurs qui se sont trouvés directement ou indirectement concernés par la question de la Palestine sont pris en considération. S'appuyant sur une vaste documentation, Samir Kassir et Farouk Mardam-Bey analysent les automatismes de pensée qui ont déterminé la perception du sionisme en France. Ils dissèquent l'alliance franco-israélienne des années 50, faisant le point des connaissances actuelles sur l'affaire de Suez, et montrent comment la France a pris la terrible responsabilité de doter Israël de l'arme nucléaire. La politique arabe du général de Gaulle et de Georges Pompidou, tant contesté par les faiseurs d'opinion, fait ensuite l'objet d'un exposé détaillé et nuancé qui souligne en même temps ses aspects novateurs et ses limites. Le livre se termine par une étude de l'action entreprise par Valéry Giscard d'Estaing, puis par François Mitterrand, où l'accent est mis sur les glissements qui ont amené ce dernier, avec le soutien de la quasi-totalité de la classe politique, à s'aligner sur les Etats-Unis dans la guerre du Golfe.

عن المؤلف

Né à Beyrouth en 1960, Samir Kassir a été éditorialiste au grand quotidien An-Nahar et professeur d’histoire contemporaine à l’Université Saint-Joseph. Il fut également membre du comité de rédaction de la Revue d’études palestiniennes. Il a publié : La Guerre du Liban (Karthala, 1994); Histoire de Beyrouth (Fayard, 2003); Considérations sur le Malheur arabe (Actes Sud / Sindbad, 2004), et, en collaboration avec Farouk Mardam-Bey, Itinéraires de Paris à Jérusalem. La France et le conflit israélo-arabe (2 tomes, Institut des études palestiniennes, 1992-1993). Il a été assassiné le 2 juin 2005, à Beyrouth, dans un attentat à la voiture piégée.

Farouk Mardam - Bey: dirige la collection “Sindbad” chez Actes Sud. Ancien conseiller culturel à l’Institut du Monde arabe, il est membre du comité de recherches de l’Institut des études palestiniennes. Il a notamment publié, avec Elias Sanbar, chez Actes Sud, Jérusalem, le sacré et le politique (2001, Babel n°640), Le Droit au retour: le problème des réfugiés palestiniens (2002) et Etre arabe (2007, Babel n°845).

مراجعات من المجلات

اقرأ المزيد