L'état de droit contre l'état d'urgence
نبذة مختصرة: 

Faisant allusion à de nombreux cas d’arrestations justifiés à tort et à la responsabilité de l’autorité palestinienne, l’auteur nous donne un goût amer de la condition quotidienne des Palestiniens dans les territoires occupés. La démocratie, qui se reflète dans le conseil législatif palestinien élu en janvier 1996, dite pour le peuple et par le peuple, n’atteint pas cette logique due aux mesures de répressions appliquées par l’autorité palestinienne et subtilement imposées par les négociations de paix, dites pour la paix. La période intérimaire et ses conditions ne contribuent pas à la paix mais à un délai constant de celle-ci, et nous place alors dans une impasse. De ce fait, Halevi pointe le besoin d’instaurer une autorité palestinienne légitime, dans des conditions légitimes, pour apporter une paix et une indépendance légitime. Car contrairement à l’état d’urgence, l’état de droit reste souverain.

اقرأ المزيد